Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Dimanche à Reims

15 Octobre 2007 , Rédigé par N'Teutche Publié dans #Pensées à la con

Le dimanche à Reims

Ca commence avec la solution de facilité : la grasse mate. C'est pas qu'on soit sorti tard hier soir mais la grasse mate permet d'occuper l'espace-temps. Rester à Reims le week end c'est une acte de volonté très fort et très symbolique.



or2-GF.jpg

Les amis sont à la capitale, Les copains de l'école sont rentrés pour le week end, ceux qui sont restés on les a vus hier soir… Le dimanche c'est un peu le moment philo pour le sup de co. Après un pain chocolat au Four à Bois, petit retour tranquille à l'appart. Pour quoi faire ? Comater devant la télé ? Mater un DivX ? Lire la gutter press ?

Et pourquoi pas appliquer à la lettre le prétexte à moitié fallacieux qui a légitimé le fait de rester à Reims : bosser…


Il est des cours exigeants. Pas assez mais il y en a. Des cours qui demandent qu'on bosse un peu plus.  (note de Chuck : c'est à dire pas seulement la dernière semaine, le mercredi et le jeudi…)

Bon, c'est dimanche, alors on ne va pas la jouer non plus trop intense. Deux heures maxi, sans pause et avec des Spéculos.

Et après ?

 

Apres vient le moment du vide interstellaire : se vautrer dans le canapé devant la télé à mater une grosse connerie parce que merde quoi, le dimanche c'est fait avant tout pour se détendre (celle ou celui que les cours stressent à tel point qu'il a besoin de décompresser le week end  est prié de nous envoyer un mail : bah oui, ce n'est pas tous les jours qu'on a l'occasion de rigoler)

 

Mine de rien à force de glander de manière intense, vient l'heure du diner. Il s'agit de téléphoner aux copains pour se faire une Dolce ou une Calab', se raconter l'inanité intellectuelle de son week end, baver sur tel ou tel prof ou tel élève et t'étais à la soirée mardi et c'était bien ? ah ouhai comme d'hab quoi…

 

Vient le moment de se quitter et de rentrer chez soi. Sur le chemin on croise tous ceux qui ont passé le week end à Paname et qui reviennent à la gare avec leurs valises à roulettes, un peu deg d'avoir quitté leurs vieux potes mais heureux d'avoir fait une lessive et d'avoir déjeuné avec Mamie parce que Mamie elle amène toujours un gâteau au déjeuner dominical. En plus il était bon ce gâteau…

 

Il faut dire la vérité et la reconnaître avec un sourire : le retour du dimanche soir, c'est un peu le commencement du sacredoce Sup de Co…

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :