Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Fée Du Métro

23 Octobre 2007 , Rédigé par Jemal

On a piqué cette histoire sur le blog d'un copain de Chuck et on a trop aimé !
Comme c'est un blog déjà public, on se permet de vous copier coller l'article. Si l'auteur veut qu'on le cite et qu'on fasse un lien vers son blog, qu'il le demande à Chuck par téléphone.

Important ! Attention Amis Lecteurs !!
Surtout; ne venez pas directement chez nous depuis vos sites perso à vous parce que le systeme de OB nous donne les provenances des visiteurs ! Si vous tenez à votre private life, c'est mieux...


Note de Lucinda & N'Teuch : cette histoire nous a donné envie de vous faire une animation sur une chanson qu'on kiffe! On vous garantit pas le resultat mais on va essayer de faire un truc sympa !



noel-attraction-villes-manege-grand-674703.jpg


C'était il y a un mois à Paris. Vers 9h30, un matin, dans le Metro.
La demoiselle était vraiment très jolie. Rousse, une robe rouge, et un dossier rouge à la main.

Elle est descendue à "Raspail" : mon arrêt. Bien sûr, je lui ai emboité le pas..
Au dehors, elle a continué tout droit alors que je devais tourner à droite...
Que faire ?

Finalement, j'ai décidé de respecter mon programme : j'avais un rendez vous...
Comme un lâche, comme un couard, je l'ai laissé s'enfuir.

Le jour suivant, je l'attendais à la sortie du metro, assis sur un plot, tout en lisant "Aurelien". Bien determiné à arriver en retard à mon stage, à l'opposé de Paris...
Quand elle a enfin émergé du metro, je me suis levé, et je l'ai apostrophé:
"Excusez moi Mademoiselle, vous avez du courier..."

Je lui a donné ma carte postale et j'ai fui. Fui ? Non ce n'est pas vrai... Je n'ai pas fui, j'ai disparu...
C'était une carte postale carrée, avec un manège parisien en photo dessus... Derriere, j'avais écrit ces quelques mots...

Mademoiselle,
Je tenais à vous dire que vous êtes éblouissante, merveilleuse et feerique...
Avec cette carte postale, ce manège, je vous offre un cadeau : un peu d'air dans vos cheveux, pour rafraichir votre journée estivale...
J'espere simplement que je vous croiserai de nouveau un jour, par hasard, dans une semaine, une mois ou une dizaine d'année.


Je n'ai pas signé.
Pour le geste, sans vouloir le reste.
Parfois, j'y pense en souriant et j'essaye de me convaincre qu'elle a aimé...

Note de Lucinda  : Chuck ! Bordel !! C'est qui ton pote !  Avec N'Teutch on a un soupçon format 15 tonnes... Tu peux nous appeler pour confirmer ?Je veux son numéro de téléphone touuuuuuut de suite ! N'Teutche, arrête : je suis preums !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :