Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ethique & Management

16 Octobre 2007 , Rédigé par Lucinda Publié dans #Pensées à la con

Ethique et Management c'est un truc qui me fait ricaner d'un rire vulgaire et pas du tout féminin : j'ai des générations de grand mères qui doivent me maudire.

Mon copain Homère  a suivi le cours en Italie, avec un prof écossais et des comparses européens. Il m'a dit que c'était mal de se moquer de l'idée. Oui bah, t'es gentil Homère mais bon, là faut pas déconner: ton Ethique, c'est de l'hypocrisie. (et bim : Spinoza vient de se faire un salto arrière dans sa tombe)

 CalvinOnEthics.jpg



 
Je sais bien que l'éthique s'applique moins au résultat qu'aux moyens,  qu'elle cherche surtout à moraliser notre façon d'être avec un collègue ou un subordonné. Mais bon, en l'occurrence, l'éthique on la voit moins dans sa dimension Management que dans son rôle cosmétique et son impact sur les ventes. Je vous parle d'image et de ses conséquences en terme de CA…  Tel produit est éthique parce qu'il n'a pas été cousu par des petits nenfants qui avait récolté la laine dans une mine sombre et humide (je sais j'ai une connaissance de la nature qu'est affolante : hè, c'est pas pour rien que je suis à Reims.)

Bref.

Tout ça pour dire que je viens de finir le bouquin de Comte Sponville intitulé "Le Capitalisme est-il moral" et franchement allez donc  l'acheter parce que ça coute 3€  et ça se lit aussi facilement que Martine fait du Market.

 

A un moment, André nous rappelle que :

 

"Notre action, pour conforme qu'elle soit à la morale n'a pourtant, comme dirait Kant, aucune valeur morale puisqu'elle est accomplie par intérêt et que le propre de la valeur morale d'une action, comme chacun le sait, c'est le désintéressement."

 

Bon bah merci André mais ce serait oublier un truc essentiel. Nous, on est en école pour faire du fric plus tard et convaincre plein de consommateurs d'acheter nos produits. Donc vanter la valeur morale d'un acte ou d'un objet c'est avant tout un  instrument de marketing, un petit plus pour notre image de marque. Un machin pour nous démarquer de la concurrence. Le Sup de Co s'il est honnête c'est simplement  pour garder sa clientèle car il sait très bien que dans le cas contraire celle ci ira voir ailleurs. Etant donné qu'il y a intérêt, le Sup de Co agit conformément à la morale mais pas par morale… Tu piges Edwige, heu.. André ??

 

 

Moi ce qui me fait rigoler c'est que si les écoles font des cours d'éthique, on devrait avoir des milliers de mères d'élèves qui devraient se suicider. Si leur fiston prend ce cours là, c'est qu'il a été mal élevé: et leur honneur de mère est souillé à jaaaamais. Bouh.

Bon vu que nous les femmes sommes des êtres humaines et qu'on est celles qui vivent le plus longtemps, je pense que M. Juppé devrait promouvoir ces cours d'éthique pour qu'on commettent plein de suicides et que ça aboutisse à un équilibre des caisses de retraite. Encore une brillante idée partagée par l'ADC. Evidemment, tout le plaisir est pour nous.

 

L'Avis d'un prof de l'école qui a souhaité rester anonyme :

Tout dabord, bravo pour votre démarche ! L'Asso des Cons, c'était osé !

Ensuite, reconnaissons que l'éthique est effectivement un "outil marketing". Mais en école,  nous sommes  là pour vous former, vous faire appréhender diverses visions du business. Vous êtes appelés à devenir cadres sup et à gérer des équipes. N'oubliez jamais que l'Ethique est une des composantes du bon sens et du respect de ces collègues et subordonnés.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :